L’artère iliaque interne (ou artère hypogastrique) est une branche médiale de bifurcation de l’artère iliaque commune. 

Elle est destinée aux organes intra-pelviens et aux parois du pelvis.

Elle naît au niveau du disque lombosacral, plus haute à droite qu’à gauche.

Elle se sépare de l’iliaque externe selon un angle aigu de 30° environ ou après un accolement intime sur 2 cm lorsque la bifurcation de l’artère iliaque commune est haute.

Elle descend verticalement le long de la paroi pelvienne latérale, un peu en avant de l’articulation sacro-iliaque.

L’uretère, chez la femme, est situé en arrière et en dedans de l’artère iliaque interne.

Les variations du trajet de l’uretère imposent son repérage sous le péritoine grâce à son péristaltisme.

Après un court trajet de 4 cm environ, elle se divise à hauteur de la grande incisure ischiatique, dans 65 % des cas, en troncs antérieur et postérieur :

– le tronc antérieur donne une branche pariétale (artère obturatrice) et les branches viscérales, qui parcourent l’espace sous-péritonéal pelvien : l’artère ombilicale, l’artère utérine, l’artère vaginale, l’artère vésicale inférieure, l’artère rectale inférieure, avant de se terminer en artères glutéale inférieure et pudendale interne.

– Le tronc postérieur donne l’artère ilio-lombale, l’artère sacrale latérale supérieure, l’artère sacrale latérale inférieure et l’artère glutéale supérieure.

L’artère iliaque interne et ses branches occupent l’espace pelvirectal supérieur compris entre le péritoine d’une part et les parois de la cavité pelvienne d’autre part.

Son calibre est de 8 à 9 mm et augmente avec l’âge, pour atteindre celui de l’artère iliaque externe.

artère hypogastrique
Artère hypogastrique
2.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire