URL has been copied successfully!

Quand le clinicien se trouve devant une lésion palpable, ou devant une image anormale sur la mammographie (ou l’échographie mammaire), il est souvent nécessaire d’avoir une analyse histologique.

– Devant une image kystique : il est souvent réalisé une cytoponction afin de retirer le liquide, de l’analyser et en même temps de réaliser la vidange du kyste.

– Devant une opacité, une zone de densité, des microcalcifications et plus généralement chaque fois que l’on veut vérifier la nature réelle d’une lésion : il est nécessaire de pratiquer une biopsie, qui consiste à retirer un fragment tissulaire (pour analyse histologique).  

Il existe plusieurs types de biopsies : les microbiopsies, les macrobiopsies et enfin la biopsie chirurgicale.

Seule l’analyse histologique d’une lésion permet d’affirmer sa nature.

Pour la biopsie transcutanée, on dispose de 2 techniques :

– Microbiopsies au pistolet : c’est la technique réservée aux tumeurs palpables ou repérables en échographie ; elle est réalisée sous guidage échographique.

– Macrobiopsies au Mammotome ® : cette technique concerne les lésions non palpables et non repérables en échographie, c’est à dire typiquement les foyers de microcalcifications ; la biopsie se fait sous guidage stéréotaxique (= radioguidage).

1. Microbiopsies (au pistolet) : Cf chapitre spécial

2. Macrobiopsie stéréotaxique (au mammotome) : Cf chapitre spécial

3. Biopsie chirurgicale : Cf chapitre spécial

5/5 - (1 vote)
Facebook
Twitter
Pinterest
Whatsapp
Fb messenger
Telegram
Copy link

Laisser un commentaire