1. Définition :

Le tératome sacro-coccygien (TSC) est une tumeur se développant à partir de cellules embryonnaires pluripotentes de la région caudale.

Il est aussi souvent assimilé, sur le plan embryologique, à une forme de grossesse gémellaire monozygote réalisant un tératome parasitaire.

2. Histologie :

Sur le plan histologique, on distingue les tératomes bénins (matures, différenciés) et les tératomes malins (immatures).

La plupart des tumeurs découvertes en période anténatale sont bénignes.

3. Fréquence :

La lésion est relativement rare : un cas pour 35.000 à 40.000 naissances, touchant quatre fois plus les filles que les garçons.

4. Aspect échographique : Cf chapitre spécial

5. Pronostic :

Le pronostic est très variable et dépend :

– de la taille de la tumeur,

– et de la nature des structures que la tumeur a empêché de se développer.

Ces tumeurs peuvent devenir très grosses et représentent pour l’enfant une grande sollicitation en matière circulatoire.

Le pronostic vital dépend donc de la capacité du cœur à assumer sa fonction de pompe.

6. Mode d’accouchement :

L’accouchement doit se faire par césarienne pour éviter de léser la tumeur.

Une  intervention chirurgicale pour ablation de la tumeur doit être programmée rapidement après la naissance (dans la semaine).