– Sous AG, position gynécologique,

– mise en place du matériel par voie basse + sonde à demeure,

– incision transombilicale,

– introduction de l’aiguille,

– création du pneumopéritoine,

– introduction du trocart, puis du cœlioscope,

– petite incision sus-pubienne latérale (para-médiane) gauche, au bistouri,

– introduction du palpateur (sous contrôle de la caméra),

– exploration du pelvis,

– on trouve 2 gros ovaires (sans trace d’ovulation), ainsi que 2 trompes normales avec beaux pavillons,

⇒ Syndrome steinien ⇒ décision d’ovariotomie.

– autre incision sus-pubienne latérale, à droite,

– introduction du petit ciseau cœlioscopique auquel on a rattaché le fil du bistouri électrique.

 *** Ne pas oublier la plaque sous la patiente ***

– grâce au palpateur, on soulève l’ovaire et on le bloque contre la paroi, et puis grâce à la pince (ciseau), on pratique quelques “trous” des 2 côtés (“section :  N°4”).

– on retire le palpateur et le 2ème trocart,

– exsufflation,

– ablation du cœlioscope,

– points simples.

Noter cette page

Laisser un commentaire