Indication du dépistage organisé

Tous les critères suivants doivent être réunis :

• Sexe féminin,

• Entre 25 et 65 ans,

• Asymptomatiques,

• Immuno-compétentes,

• Avoir un utérus,

• Avoir eu au moins 1 rapport sexuel (homo ou hétérosexuel, avec ou sans pénétration),

• Ne pas avoir fait l’objet d’un traitement conservateur (cryothérapie, vaporisation laser, conisation au bistouri à froid ou au laser, résection à l’anse diathermique…) pour une lésion précancéreuse ou cancéreuse du col de l’utérus.

Déroulement du dépistage
25-29 ans* 2 dépistages par examen cytologique à 1 an d'intervalle, puis 1 dépistage par examen cytologique 3 ans plus tard si les 2 premiers examens sont normaux,

* En cas d'examen cytologique anormal :
- Voir les recommandations de l'Institut National du Cancer (INC),
- Le test HPV sera réalisé sur le prélèvement de la cytologie si celui-ci a été réalisé sur milieu liquide.
De 30 à 65 ans* 1 test de dépistage HPV-HR (HPV à haut risque) :
- 3 ans après le dernier examen cytologique normal, puis
- Si prélèvement négatif : dépistage HPV-HR tous les 5 ans.

* Pour les femmes insuffisamment dépistées : un test par auto-prélèvement vaginal peut être proposé.

* En cas de test HPV-HR positif : réaliser un FCV :
- Si le résultat de la cytologie est ASC-US (Atypical Squamous Cells of Undetermined Significance) ou présente des anomalies plus sévères : réaliser une colposcopie,
- Si le résultat de la cytologie est normal : effectuer un nouveau test HPV-HR un an plus tard :
. Positif : colposcopie,
. Négatif : nouveau test HPV-HR, 5 ans plus tard.

Sources et recommandations :

Cadre et modalités de recours aux autoprélèvements vaginaux (2022) INC

Le dépistage du cancer du col de l’utérus en pratique (2022) INC

Évaluation de la recherche des HPV en dépistage primaire des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus et de la place du double immuno-marquage p16/Ki67 (2019) HAS

 

 

Ci-dessous les modalités de dépistage du cancer du col selon l’âge des femmes :

1. Pour les femmes entre 25 et 29 ans :

Dans ce cas le test de dépistage est réalisé par l’examen cytologique : frottis du col de l’utérus :

– les deux premiers tests réalisés à 1 an d’intervalle,

– puis, si les résultats sont normaux, un frottis à 3 ans.

2. Pour les femmes entre 30 et 65 ans :

Dans ce cas le test de dépistage est réalisé par le test HPV-HR ou détection des virus HPV (Human papillomavirus) à Haut Risque.

Ce test est réalisé sur des cellules prélevées au niveau du col de l’utérus.

A la différence de l’examen cytologique qui s’intéresse à l’aspect des cellules, le test HPV-HR cherche la présence du virus HPV à haut risque chez les femmes. Il remplace l’examen cytologique du frottis.

Le test HPV-HR est réalisé :

– 3 ans après le dernier examen cytologique dont le résultat est normal,

– puis tous les 5 ans, jusqu’à l’âge de 65 ans, dès lors que le résultat du test est négatif.

Points clés : dépistage cancer du col

Le test HPV et le FCV sont deux tests distincts utilisés dans le dépistage du cancer du col de l’utérus. 

Ils ont des objectifs différents, mais ils peuvent compléter et se compléter mutuellement dans certains cas.

Le test HPV peut être utilisé comme test primaire ou de dépistage initial pour détecter la présence de ces types de HPV.

Si le test HPV est positif : un FCV peut être nécessaire pour évaluer les lésions cellulaires.

La décision d’utiliser le test HPV ou le FCV, ou les deux, dépend de nombreux facteurs, y compris les recommandations spécifiques du pays, les ressources disponibles et les préférences du médecin et de la patiente.

Dans certains pays, le test HPV est utilisé comme méthode de dépistage primaire, et si le résultat est positif, un FCV peut être effectué pour évaluer les lésions cellulaires.

Dans d’autres pays, le FCV est toujours considéré comme la méthode de dépistage de première intention.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire