URL has been copied successfully!

La dysplasie cervicale est une transformation des cellules du col de l’utérus souvent induite par un virus appelé Human Papilloma Virus (HPV).

Elle présente un facteur de risque du cancer du col de l’utérus (pouvant survenir après plusieurs années).

¶¶¶ La dysplasie est détectée par le FCV, localisée par la colposcopie et confirmée par la biopsie du col.

 

Les dysplasies sont souvent classées en fonction de leur gravité, généralement en trois catégories principales : la dysplasie légère (ou CIN 1), la dysplasie modérée (ou CIN 2), et la dysplasie sévère (ou CIN 3). 

Il est important de noter que le terme “CIN” signifie Classification Internationale des Néoplasies Cervicales, et il est souvent utilisé pour décrire la gravité de la dysplasie cervicale.

L’enjeu des dysplasies cervicales est de traiter les lésions susceptibles d’évoluer vers un cancer tout en évitant les complications chez les femmes jeunes en âge de procréer (les conisations augmentent le risque de fausse couche tardive et d’accouchement prématuré et les infertilités d’origine cervicale).

Le suivi médical et les décisions de traitement dépendent de la gravité de la dysplasie, de l’âge de la patiente, de son état de santé général, et d’autres facteurs.

1. CIN 1 (Dysplasie légère) :

Les cellules présentent des changements légers, indiquant une légère dysplasie.

Dans de nombreux cas, le système immunitaire peut éliminer ces cellules anormales sans traitement.

Voir tableau : CAT devant un CIN1.

2. CIN 2 (Dysplasie modérée) :

Les changements cellulaires sont plus prononcés par rapport à la dysplasie légère.

Il est possible que ces cellules disparaissent spontanément, mais un traitement peut être recommandé pour éviter toute progression vers une dysplasie sévère :

– Traitement conservateur par vaporisation laser (ou autre) si :

. la femme est jeune (< 30 ans),

. les lésions sont peu étendues, 

. la jonction est bien vue en colposcopie,

. les impressions colposcopiques et les résultats du frottis sont concordants.

– En cas d’élément péjoratif : il est conseillé de réaliser une conisation pour ne pas méconnaître une lésion de plus haut grade.

3. CIN 3 (Dysplasie sévère ou carcinome in situ) :

Les cellules présentent des changements graves et sont considérées comme des cellules précancéreuses.

Le traitement préconisé est une conisation.

4. Surveillance après traitement :

Frottis et test HPV à 6 mois et 18 mois puis tous les ans, à compléter par une colposcopie si l’un des tests est pathologique.

Col HPV

L'outil innovant d’aide à la décision pour la gestion des résultats HPV dans le cadre du dépistage primaire du cancer du col de l'utérus .

Édité par le Docteur Monsonego, président de la commission Col-HPV du CNGOF, cet algorithme est basé sur les recommandations Françaises de l’INCA et de la HAS.

Testez l'outil

La dysplasie cervicale est détectée par le FCV, localisée par la colposcopie et confirmée par la biopsie du col.

CIN 1 CAT
5/5 - (1 vote)
Facebook
Twitter
Pinterest
Whatsapp
Fb messenger
Telegram
Copy link

Laisser un commentaire