Motif : Cancer du col avancé hémorragique

– sous AG,

– LMSO,

– à l’exploration, on retrouve un utérus légèrement augmenté de volume, dont la face antérieure est totalement adhérente à la vessie (néoplasie  de l’endocol),

– vu l’impossibilité de pratiquer le Wertheim, on décide de pratiquer la ligature des artères hypogastriques,

– pour cela, on ouvre le péritoine postérieur, grâce à la pince à disséquer à griffe et au ciseau de dissection,

– dissection soigneuse pour isoler l’artère hypogastrique, qu’on met en évidence, (à ne pas confondre avec l’uretère !),

– grâce au dissecteur qu’on place sous l’artère, on place la ligature au fil résorbable (Vicryl ou Dexon N°1) : 4 nœuds appuyés,

– vérifier le pouls +++,

– idem de l’autre côté,

– on laisse le péritoine postérieur ouvert,

– fermeture de la paroi plan par plan,

– points simples sur la peau.

Noter cette page

Laisser un commentaire