Le système veineux pelvien chez les femmes présente souvent une grande hétérogénéité et de fréquentes variations anatomiques, ce qui conduit parfois les échographistes à le négliger au profit du réseau artériel. Cependant, il est important de comprendre ce système afin de comprendre la congestion pelvienne et les zones vasculaires touchées.

Il est essentiel de connaître l’anatomie échographique du réseau veineux pelvien pour orienter correctement le diagnostic.

Voici une représentation schématique du réseau veineux découpé en zones, en se basant sur les veines les plus susceptibles de présenter une dilatation.

1. Réseau veineux :

Il est important de souligner l’asymétrie anatomique entre le réseau veineux gauche et droit, qui explique en partie la plus grande fréquence des congestions du côté gauche, en raison de la différence de calibre des veines receveuses.

La veine ovarienne droite se termine dans la veine cave inférieure sous-rénale.

2. Zones veineuses accessibles :

Nous avons identifié huit zones veineuses qui peuvent être analysées par voie vaginale et Doppler, dont les cinq principales sont pertinentes pour l’échographie pelvienne ; elles sont situées :

– dans les trois tiers du champ explorables en coupes sagittales et para-sagittales (médian, latéral gauche et latéral droit du petit bassin),

– dans les trois tiers allant de l’avant (vessie) vers l’arrière (rectum) : antérieur, médian, postérieur,

– dans les trois tiers de la hauteur : supérieur, médian, inférieur.

3. Conclusion :

L’étude du réseau veineux normal est facilitée et rendue plus accessible lorsqu’on analyse le pelvis en zones bien définies.

Les principales veines impliquées dans le syndrome de congestion pelvienne peuvent ainsi être identifiées de manière systématique et leur trajet peut être repéré.

Bien qu’il existe de nombreuses variations anatomiques dans le réseau veineux, cette analyse segmentaire des plexus veineux est couramment pratiquée.

Cette représentation schématique nous aidera à nous orienter lors de nos premiers examens.

Noter cette page
Facebook
Twitter
Pinterest
Whatsapp
Fb messenger
Telegram
Copy link

Laisser un commentaire