Avant de prescrire une contraception estroprogestative combinée, il est important de réaliser un bilan médical complet pour évaluer la sécurité de cette méthode contraceptive pour la patiente.

Voici les éléments clés du bilan à considérer :

1. Interrogatoire :

Il précise :

– la contraception antérieure et tolérance à celle-ci,

– les antécédents personnels et familiaux de maladies thrombo-emboliques, accidents cardiovasculaires, antécédents de migraines, problèmes hépatiques, antécédents de cancer hormonodépendant…,

– le tabagisme : nombre de cigarettes par jour ; le tabagisme augmente le risque de complications cardiovasculaires associées à l’utilisation de contraceptifs hormonaux,

– la vérification du statut vaccinal HPV de la patiente.

2. Examen clinique et gynécologique  :

– taille et poids, IMC, tension artérielle, état veineux,

– recherche de dépôts lipidiques cutanéo-muqueux,

– examen soigneux des seins,

– accessoirement : examen au spéculum, TV,

– dépistage du cancer du col selon l’âge :

. entre 25 et 29 ans : frottis du col de l’utérus (avant 25 ans : le frottis est inutile, en absence de symptômes),

. de plus de 30 ans : test HPV-HR

L’examen gynécologique n’est pas systématique chez les femmes de moins de 25 ans, asymptomatiques.

3. Bilan paraclinique :

– Hémogramme complet (NFS avec plaquettes), VS, 

– bilan glucidique : glycémie à jeun (et HGPO si facteurs de risque diabétique),

– bilan lipidique complet : cholestérol total, HDL-LDL, triglycérides,

– bilan hépatique (bilirubine totale et conjuguée, transaminases (ALAT, ASAT), gamma-GT),

+/- bilan d’hémostase (TP, TCA, D-dimères).

Ce bilan sanguin n’est pas nécessaire si la femme est jeune et n’a pas d’antécédent particulier, mais il sera prescrit après 3 à 6 mois suivant le début de la prise.

Nb : On demandera un bilan de thrombophilie s’il existe des antécédents familiaux d’accidents thrombo-emboliques.

En résumé, avant de prescrire une contraception estroprogestative, il est essentiel de réaliser un bilan médical complet pour évaluer la sécurité de cette méthode contraceptive pour la patiente.

Une approche individualisée et une communication ouverte avec la patiente sont essentielles pour prendre des décisions éclairées concernant la contraception.

5/5 - (1 vote)
Facebook
Twitter
Pinterest
Whatsapp
Fb messenger
Telegram
Copy link

Laisser un commentaire