Après l’avortement, volontaire ou non, au cours du premier et du second trimestre, on reprendra de manière très précoce un œstroprogestatif (oral ou en patchs), dans les 24 heures suivant l’expulsion de la grossesse (car dans 80 à 90 % des cas, le cycle post-abortum est ovulatoire).

Aucun consensus n’a défini la durée du traitement hormonal qui apparaîtrait la plus pertinente ; 1 à 2 mois de prise œstroprogestative est de prescription courante ; ensuite, le choix contraceptif est ouvert.

 


 

Post-abortum : méthodes particulières :

– Implant :

>> IVG ou fausse-couche au 1er trimestre : jour de l’IVG,

>> IVG ou fausse-couche au 2ème trimestre : entre J21 et J28 après l’IVG ou la fausse-couche.

– La pose d’un stérilet ne peut être effectuée qu’après l’involution complète de l’utérus, soit 6 semaines.

– Enfin, l’injection de Dépo-Provéra ® pourra être réalisée à J7 de l’IVG.

Noter cette page

Laisser un commentaire