La petite extraction du siège peut constituer le mode de traitement des dystocies d’expulsion dues à un relèvement des bras ou à une stagnation trop longue chez une femme fatiguée qui pousse mal.

En réalité, beaucoup d’accoucheurs ont tendance et de plus en plus à la pratiquer de façon systématique.

Il faut savoir en tout cas que tirer sur le siège c’est s’exposer à la désolidarisation des différentes parties fœtales qui sont encore intrapelviennes et la tentation du départ ne se justifie que dans la mesure où l’on est capable d’assurer l’arrivée.

La technique de la petite extraction comporte 2 temps : dégagement des bras, puis extraction de la tête dernière.

1. Dégagement des bras :

1) Manœuvre de Demelin :

La plus facile d’exécution. Elle consiste à abaisser en premier le bras postérieur. La main homologue au bras du fœtus que l’on veut abaisser (main droite pour bras droit…) est introduite dans la concavité sacrée ; l’index et le médius sont placés en attelle le long de l’humérus pour éviter sa fracture tandis que le pouce prend appui au niveau du creux axillaire. Le bras est alors abaissé toujours vers l’avant du fœtus, en décrivant un arc de cercle, dans le sens de la flexion. Après cette manœuvre, si le bras antérieur ne descend pas de lui-même, une rotation de 180° du corps de l’enfant transforme le bras antérieur en bras postérieur qui est alors abaissé de la même façon.

2) Technique de Lantuejoul :

Pour abaisser en premier le bras antérieur.

Le diamètre biacromial étant orienté dans le diamètre antéropostérieur, une forte traction vers le bas du corps du fœtus permet d’introduire l’index et le médius en arrière de l’arcade pubienne ; on peut ainsi abaisser le bras à l’aide des doigts placés en attelle toujours vers l’avant du fœtus, dans le sens de la flexion ; le bras postérieur est dégagé de la même manière en relevant le corps de l’enfant.

3) Technique de Lovset :

Cette technique de double rotation axiale, effectuée toujours dos en avant, comprend 2 temps :

– première rotation amenant le bras postérieur sous la symphyse, et qui est abaissé,

– deuxième rotation de 180° amenant l’autre bras par transformation et qui est à son tour abaissé.

La manœuvre de Lovset est employée par certains de façon systématique avec des résultats maternels et fœtaux tout à fait satisfaisants.

2. Extraction de la tête dernière : Cf.

Noter cette page

Laisser un commentaire