1. Définition :

Il s’agit d’une lacune qui soulève le placenta et qui se situe entre la plaque basale et le myomètre.

Son échogénicité est fonction de son ancienneté.

L’HRP ne survient qu’au 3ème trimestre de la grossesse.

2. Sémiologie échographique :

– L’image caractéristique d’hématome (50 % des cas) est une zone anéchogène linéaire ou biconcave, bien limitée, refoulant le placenta,

– cependant il existe des difficultés diagnostiques d’ordre technique ou évolutif :             

. placenta postérieur, masqué en partie par le fœtus,                                    

. hématome de petite taille,                                                   

. évolution spontanée de l’hématome, devenant échogène (diagnostic différentiel difficile avec le tissu placentaire normal),                                                              

. l’HRP peut fuser vers la périphérie du placenta, en décollant les membranes avant de s’extérioriser par le col. Repéré hors de son site rétroplacentaire, il peut être pris pour un hématome décidual marginal (HDM) (plus rare dans la 2ème moitié de  grossesse).                                

L’absence d’image évocatrice n’exclut donc pas le diagnostic.

3. Diagnostic différentiel :

Il ne doit pas être confondu avec :

– les veines myométriales, situées sous la plaque basale, hypoéchogènes, mais d’aspect vermiculaire typique,

– un myome interstitiel œdématié de siège rétroplacentaire, de forme souvent sphérique, déformant les contours externes de l’utérus,

– l’atténuation d’un faisceau par mauvais contact de la sonde au niveau de l’ombilic ou abord non perpendiculaire à la paroi lors du balayage au niveau des faces latérales de l’utérus.

4. Intérêt de l’échographie dans le cadre de l’urgence :

L’échographie, si le temps le permet :

– confirme le diagnostic, faisant le diagnostic différentiel avec le placenta prævia,

– apprécie le volume approximatif de l’hématome rétroplacentaire,

– permet la recherche de la vitalité fœtale ; l’activité cardiaque fœtale étant difficile à percevoir lorsque l’utérus est tonique et que, de surcroît, il existe une tachycardie maternelle,

– permet d’apporter des précisions sur la taille du fœtus, sa présentation, particulièrement difficiles à évaluer cliniquement en cas d’hypertonie utérine.

Noter cette page

Laisser un commentaire