Souvent comblé par les anses grêles, le cul-de-sac peut être le siège d’un épanchement physiologique d’abondance variable. Cet épanchement est fréquemment retrouvé en période ovulatoire et menstruelle.

Laisser un commentaire