Le vaginisme se traduit par une impossibilité de pénétrer à l’intérieur du vagin : que ce soit pour mettre un tampon, un doigt, lors d’un examen gynécologique ou d’un rapport sexuel…  

Souvent associé à une “phobie panique” de la pénétration, les muscles du plancher pelvien se resserrent de manière réflexe dès lors que l’on s’approche ou tente d’y insérer un objet (tampon, doigt, spéculum, pénis…).

Cette contraction peut rendre la pénétration très douloureuse, voire impossible.

La vie sexuelle du couple est affectée, tout autant que la santé de la femme, puisque les examens gynécologiques sont impossibles à pratiquer.

Noter cette page