– La crise hémorroïdaire est fréquente et cède bien à un traitement hygiéno-diététique associé à des traitements locaux.

– L’infection urinaire est assez fréquente (antécédents d’infection en cours de grossesse, sondage pendant le travail). Son traitement devra respecter les contre-indications à l’allaitement.

Noter cette page
Facebook
Twitter
Pinterest
Whatsapp
Fb messenger
Telegram
Copy link

Laisser un commentaire