Il existe plusieurs options de traitement pour les dysplasies cervicales visant à détruire les tissus anormaux.

Ces options sont généralement utilisées en fonction de la gravité de la dysplasie et d’autres facteurs tels que l’âge de la patiente, son désir de futurs enfants et sa santé globale.

Voici quelques-unes des principales options de traitement pour la destruction des tissus anormaux du col de l’utérus :

1. Cryothérapie :

La cryothérapie implique l’utilisation d’un dispositif spécialisé pour geler les cellules anormales du col de l’utérus.

Un applicateur cryogénique est placé sur le col de l’utérus, et l’azote liquide est utilisé pour refroidir et détruire les tissus anormaux.

La procédure est généralement effectuée au cabinet du médecin et ne nécessite pas d’anesthésie.

2. Electrocoagulation (ou cautérisation électrique) :

Cette méthode utilise un courant électrique pour détruire les cellules anormales du col de l’utérus.

Un dispositif spécial (bistouri électrique) est utilisé pour appliquer le courant électrique et cautériser les tissus.

Comme pour la cryothérapie, cette procédure peut souvent être réalisée au cabinet du médecin sans anesthésie.

3. Laserthérapie :

La laserthérapie utilise un faisceau laser pour vaporiser ou détruire les cellules anormales du col de l’utérus.

Cette procédure est généralement réalisée en ambulatoire et peut nécessiter une anesthésie locale.

Elle peut être utilisée pour traiter des lésions de différents degrés.

 

Il est important de noter que chacune de ces options de traitement a des avantages et des inconvénients, et la sélection de la méthode dépend souvent de la situation spécifique de la patiente.

Après une procédure de destruction des tissus anormaux, un suivi régulier est généralement recommandé pour surveiller la guérison et s’assurer que les cellules anormales ont été éliminées avec succès.

Il est nécessaire de discuter avec la patiente des avantages, des inconvénients de chaque méthode de traitement avant de prendre une décision.

Noter cette page
Facebook
Twitter
Pinterest
Whatsapp
Fb messenger
Telegram
Copy link

Laisser un commentaire