Il est rapidement demandé en cas d’oligo et/ou d’asthénospermie vérifiée à deux reprises.

Le sperme migre dans un milieu défini mimant les fluides de l’appareil génital féminin : le liquide séminal est éliminé ainsi que les cellules de la lignée, les leucocytes et certains germes.

Ce test permet de concentrer dans un petit volume les spermatozoïdes mobiles et normaux.

Selon la capacité de récupération des spermatozoïdes et l’amélioration de la mobilité et de la vitalité, un “pronostic grossier” peut être fait sur la capacité de fécondance du sperme :

 

> 1 million de spermatozoïdes mobiles récupérés ⇒ possibilité d’inséminations,

entre 250.000 et 1 million ⇒ orienter en FIV,

< 250.000 ⇒ orienter d’emblée en ICSI.

  • Capacitation spermatique
Noter cette page

Laisser un commentaire