L’échographiste va procéder à un examen minutieux de tous les organes fœtaux et de sa morphologie externe.

Cette échographie morphologique se déroule idéalement vers 22-24 SA (fin du cinquième mois) car c’est à cette période de la grossesse que tous les éléments fœtaux sont le plus accessibles à cet examen. On vérifie :

– la croissance et l’harmonie des différents segments du squelette,

– les structures cérébrales, les ventricules à la recherche d’une éventuelle dilatation,

– le cœur et la bonne disposition des vaisseaux,

– l’estomac et tout le tractus digestif,

– le rachis et le thorax,

– la face pour éliminer en particulier une fente palatine,

– l’abondance du liquide amniotique,

– les petits signes qui font craindre une anomalie chromosomique,

– enfin, on vérifie que le placenta est de structure normale et bien positionné à distance du col utérin.

On ne doit confier cet examen qu’à un échographiste de haut niveau, disposant d’un matériel performant. En effet, la découverte d’une anomalie organique modifie la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement.

Un examen doppler évalue le flux sanguin ombilical ou d’autres vaisseaux.

Au terme de l’échographie, un compte rendu est dressé qui indique tous les éléments qui ont été vus.

Noter cette page

Laisser un commentaire